Faire du feu

Quel matériel pour faire du feu

Dans un esprit survivaliste le plus simple serait d’acheter quelques dizaines de briquets BIC et d’en disposer dans des sacs étanches un peu partout dans vos rangements. C’est une solution économique, pratique et facile.
Le zippo est une alternative aux briquets BIC, il a l’avantage d’être rechargeable, d’être réparé en changeant la pierre et la mèche mais à condition d’en avoir.

Si vous êtes plutôt bushcraft vous pouvez opter pour un firesteel (voir photo ci-dessous) qui vous permettra de faire du feu dans n’importe quelle situation. L’inconvénient c’est que ça finit par rouiller dons on ne peut pas le conserver de nombreuses années comme un briquet.
Les allumettes sont sympathiques aussi, bien qu’on en trouve des waterproof ou windproof (résistantes au vent) ça reste assez vieillot et pas très pratiques car assez encombrant bien que très léger (2000 allumettes = 1 BIC en moyenne). De plus si jamais vous mouillez vos allumettes elles ne pourront plus jamais s’embraser (à moins d’avoir des allumettes waterproof). Ça reste cool d’allumer un feu de camp avec des allumettes, à l’ancienne !

Briquet BIC Zippo Firesteel Allumettes
Briquet pour la survie zippo pour la survie firesteel pierre à feu allumettes waterproof

Il vous faut maintenant un premier combustible qui vous permettra d’enflammer votre bois par la suite.
En bushcraft certains emmènent de la paille de fer, d’autres préféreront trouver de la mousse bien sèche. Vous pouvez aussi faire de fines lamelles de bois en taillant dans un bois tendre et léger comme du boulot ou tout simplement utiliser son écorce quand elle est bien sèche. Dans les forêts assez claires vous trouverez sûrement des herbacés que vous pourrez enflammer sans difficulté.

Faire un feu de camp

Ça peut paraître simple comme ça mais il y a quelques astuces plus ou moins évidentes pour faire un bon feu de camp.
Il faut d’abord savoir quel type de bois choisir, certains bois dégagent plus de fumée que d’autres, certains brûlent mieux, d’autres font de bonnes braises…

Pour faire un bon feu de camp nous vous conseillons d’utiliser du hêtre, du chêne ou de l’orme car dans ces 3 essences de bois vous avez les mêmes avantages : combustion lente, forte chaleur, bonnes braises et peu de fumée. C’est donc l’idéal pour avoir un feu qui tient toute la nuit.
Le mieux est quand le bois est sec (câd coupé depuis un an) car sinon c’est un bois vert qui va avoir du mal à brûler, dégagera deux fois moins d’énergie et va faire beaucoup de fumée.
Si vous campez plusieurs nuits vous pourrez profiter du premier feu pour faire sécher un peu votre stock de bois en le plaçant pas trop loin du foyer.

Reconnaître le bois pour un feu de camp

Ensuite vient la disposition du bois pour votre feu de camp. Vous n’alliez pas tout poser en vrac quand même ?
Voici un schéma du montage idéal, une bonne base avec des rondins qui montent autour. voici un schéma ci-dessous pour vous donner une idée. Cela s’appelle un feu en bûcher.

feu en bûcher

Faire un feu de cuisson

Pour faire cuire votre pitance il vous faudra être un peu plus ingénieux en utilisant le modèle du feu polynésien.
La technique est assez simple et très efficace : vous creusez un trou dans le sol et faites votre foyer dedans, ça a l’avantage d’éviter que le feu ne se répande. Vous pourrez ainsi faire cuire vos aliments au dessus, l’idéal étant d’avoir une grille ou au moins quelques types en métal.
Pour un meilleur rendement du feu vous pouvez faire une bouche d’aération qui viendra alimenter le bas du foyer en air frais. Voyez le schéma ci-dessous, une image vaut mille mots.

feu polynésien

Faire un feu pour votre couchage

Si vous devez dormir en forêt il vaudrait mieux faire un feu pour « nettoyer » votre zone de couchage.
Pour cela faîtes un bon feu sur une surface de deux mètres sur au moins un mètre, ça va chasser les insectes dans le sol et sécher la terre.
Après une bonne heure vous pouvez retirer le feu et le rassembler en feu de camp pour le reste de la nuit.
Si vous êtes dans une région assez froide vous pouvez creuser un trou sous votre couchage et enterrer un bon paquet de braises à 30-40 cm de profondeur, ça vous tiendra chaud pour une bonne partie de la nuit.
Il ne vous reste plus qu’à installer des branches de sapin pour vous faire un matelas pour poser votre couchage.

Faire un feu pour s’éclairer

Faire un grand feu pour éloigner les animaux sauvages ou tout simplement profiter d’une bonne lumière peut être très utile.
Nous vous présentons ici le feu en tipi (le feu tipi est aussi appelé feu pyramide), son grand avantage est de produire un bon éclairage sans consommer trop de bois.

feu tipi, feu pyramide

Vous avez une suggestion à faire ? N’hésitez pas en laissant un commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *